Sporhopaedics Mathys

FAQ

Quels symptômes permettent de diagnostiquer une rupture de ligament croisé antérieur ?

La rupture du ligament croisé antérieur peut parfois faire le bruit d'un coup de fouet. Les symptômes habituels sont le gonflement du genou, l'épanchement de sang dans l'articulation, la douleur et l'instabilité. En réaction à la blessure, l'articulation est souvent légèrement pliée en posture de décharge.

Comment diagnostique-t-on une rupture de ligament croisé ?

Ce que l'on appelle le test du tiroir fournit souvent au médecin, en plus des symptômes habituels, une indication décisive quant à la déchirure du ligament croisé antérieur. Pour ce faire, le genou est plié et on observe s'il est possible de pousser la jambe par rapport à la cuisse vers l'avant ou vers l'arrière comme un tiroir. Si le genou est sain, les ligaments intacts limitent ce mouvement. Les radiographies permettent d'obtenir de bonnes images des os, toutefois les ligaments et tissus mous sont invisibles. Pour pouvoir observer les tissus mous comme les muscles, le cartilage ou le ligament croisé par ex., il faut utiliser la tomographie à résonance magnétique (TRM, tomographie à résonance nucléaire). Grâce à cette méthode d'examen, des lésions concomitantes comme des lésions du ménisque, de la capsule articulaire ou d'autres ligaments, peuvent également être décelées alors qu'elles sont invisibles à la radiographie.

L'implant Ligamys reste-t-il dans l'articulation ou est-il extrait ultérieurement ?

En règle générale, les composants de l'implant peuvent rester sans problème dans l'articulation. La douille métallique peut être extraite à la demande ou en cas de nécessité clinique après la régénération du ligament croisé lors d'une intervention en ambulatoire. Le vide osseux ainsi formé peut être comblé à l'aide de substitut osseux : il offre l'opportunité à l'os de se reconstruire indépendamment et de refermer ainsi l'ouverture créée. Le fil en polyéthylène est laissé en place, il s'amalgame généralement avec le ligament régénéré.

Quels symptômes permettent de diagnostiquer une rupture de ligament croisé antérieur ?

La rupture du ligament croisé antérieur peut parfois faire le bruit d'un coup de fouet. Les symptômes habituels sont le gonflement du genou, l'épanchement de sang dans l'articulation, la douleur et l'instabilité. En réaction à la blessure, l'articulation est souvent légèrement pliée en posture de décharge.

Quelles sont les conséquences engendrées par l'absence d'opération d'une déchirure de ligament croisé ?

Les ligaments croisés assurent la stabilité de l'articulation du genou lors des mouvements, cette fonction pouvant également être assurée par les muscles de l'articulation du genou. Un ligament croisé antérieur déchiré ne doit donc pas obligatoirement être opéré, toutefois la stabilité peut rester limitée, ce qui peut engendrer un risque accru de blessures consécutives au genou, comme une rupture du ménisque par exemple.

L'implant Ligamys sur l'os du tibia est-il perceptible ?

Chez la majorité des patients, la douille métallique (monobloc) installée dans le tibia ne cause aucun désagrément. Dans certains cas, on peut percevoir au toucher une petite excroissance sur le bord antérieur du tibia sous l'articulation du genou. Cela ne pose aucun problème et est tout à fait normal. Si le monobloc dérange ou cause dans de rares cas des douleurs, il peut être extrait lors d'une opération en ambulatoire.

Que se passe-t-il si malgré l'utilisation de Ligamys, le ligament croisé ne se régénère pas ?

Comme pour toute intervention, il existe aussi un risque faible en cas d'utilisation de Ligamys que le succès thérapeutique attendu ne soit pas atteint. Dans ces cas, il est toutefois possible, sans aucune restriction, de procéder ultérieurement à un remplacement conventionnel du ligament croisé.

Quels matériaux composent l'implant ?

Les composants de l'implant sont constitués de matériaux éprouvés depuis des années en orthopédie : le fil est en polyéthylène synthétique, la plaquette sur l'extrémité supérieure est en titane. La douille située sur le tibia (monobloc) est en acier chirurgical implantaire. En règle générale, aucune réaction allergique à ces composants n'est observée. Les patientes et patients présentant une hypersensibilité (allergie) à certains métaux doivent en informer leur médecin.

L'imagerie à résonnance magnétique (IRM) est-elle possible malgré la pose d'un implant Ligamys ?

Oui, des examens par IRM sont possibles sous certaines conditions (appelées MR Conditional). Des informations précises relatives aux restrictions applicables à Ligamys en environnement RM sont indiquées dans la notice d'utilisation au point 7.

Que faut-il savoir sur l'implantation de Ligamys par rapport au traitement par reconstruction à l'aide d'un tendon de donneur ?

La principale différence par rapport à la reconstruction à l'aide d'un tendon de substitution est qu'un traitement avec Ligamys doit être réalisé dans les 21 jours suivant la rupture du ligament croisé selon les recommandations actuelles. Si le traitement n'atteint pas le résultat souhaité, il est possible d'opter pour une reconstruction traditionnelle du ligament croisé avec transplantation.

L'implant Ligamys peut-il être également utilisé en cas de rupture d'autres ligaments (les ligaments latéraux par ex.) ?

Ligamys a été spécialement mis au point pour le traitement de ruptures du ligament croisé antérieur et est utilisé jusqu'à présent exclusivement dans ce cas précis. Étant donné que ce ligament se distingue des autres ligaments du corps par sa fonction et par ses propriétés mécaniques, Ligamys ne peut pas être utilisé pour les autres ligaments de l'organisme.

Le ligament croisé est-il recousu après la déchirure ?

Non. Le fil en polyéthylène de l'implant Ligamys assure seulement la stabilisation du genou blessé. Ainsi, la condition mécanique nécessaire à une régénération du ligament est assurée, ses extrémités déchirées ne sont toutefois pas recousues. Elles sont simplement rapprochées par un fil auxiliaire pour que le ligament se régénère au bon endroit.

En quoi consiste l'intervention ?

L'opération est réalisée dans le cadre d'une exploration articulaire (arthroscopie) à l'aide d'une petite caméra et d'instruments miniatures qui sont introduits dans l'articulation en passant par deux ou trois petits accès. L'intervention dure environ 45 minutes et peut être réalisée sous anesthésie locale des membres inférieurs (rachianesthésie) ou sous anesthésie générale. La durée de l'hospitalisation dépend de la proportion de la blessure, des éventuelles lésions concomitantes ainsi que du processus de régénération. Elle est fixée par le médecin traitant. Normalement, les patients concernés ne restent que deux jours ou moins en clinique,

Quelle est la taille de la cicatrice sur le genou ?

Seules de petites incisions sont nécessaires pour réaliser l'implantation de Ligamys par arthroscopie, et ce pour insérer les instruments chirurgicaux dans l'articulation. Les deux incisions d'accès sur l'articulation du genou mesurent chacune environ 1,5 cm. Pour l'implantation de la douille métallique (monobloc) sur le tibia, une incision un peu plus longue, de 4 cm environ, est nécessaire. Chez la majorité des patientes et des patients, les cicatrices sont discrètes et à peine visibles après la guérison.

Combien de temps faut-il pour que le ligament soit régénéré ?

Le traitement avec Ligamys favorise l'autoguérison biologique du ligament croisé déchiré et est par conséquent un processus naturel dont la durée varie d'une personne à l'autre. En règle générale, le ligament se régénère suffisamment en 6 mois pour permettre la reprise de sports légers sans contact physique.

Dans quelle clinique ou par quel médecin est implanté Ligamys ?

L'implant Ligamys peut être exclusivement posé par des médecins ayant reçu la formation adéquate. Les ruptures de ligament croisé ne peuvent par conséquent actuellement être traitées avec l'implant Ligamys que dans des cliniques choisies et le nombre de cliniques agréées augmente continuellement. Vous trouverez la liste à jour des centres d'implantation dans la rubrique « Qui implante ? »

Terms of use

These web pages contain general information about the Ligamys implant, crucial ligament injuries and its treatments as well as the manufacturing company Mathys Ltd Bettlach. They do not contain specialist advice, recommendations, instructions or binding offers. If you have questions regarding Ligamys, please contact us directly under info@ligamys.com

Although we endeavour to always keep the information on our website up-to-date, we cannot guarantee that content is complete or correct. Mathys Ltd Bettlach cannot be held liable for damages in this regard.

Visitors make use of our website, or of other websites/content linked with us, at their own risk, especially where virus hazards are concerned. We cannot be held liable for information from third parties. The provenance of such information is indicated in each case. Neither Mathys Ltd Bettlach nor third parties involved with the production, provision, design and maintenance of the internet offering as a whole or parts thereof (including linked pages) can be held in any way liable for direct or indirect damages of any kind that may arise from access to, use of, or inability to use the Mathys Ltd Bettlach website or associated information offerings, even where negligence is involved.

All images and information on this website, inasmuch as their duplication is possible, are protected by copyright or other commercial proprietary rights. This information may not be used or duplicated without prior written authorisation from Mathys Ltd Bettlach.

Web pages are subject to modification without prior notice; there shall be no consequential liability.

Mentions légales

Opérateur du site
Mathys SA Bettlach
Sporthopaedics
Robert Mathys Strasse 5
Case postale
2544 Bettlach
Suisse
www.mathysmedical.com

Contact
ligamys@mathysmedical.com
Tél. +41 32 644 1 644
Fax +41 32 644 1 161


Réalisation
Plugster – Interactive Design Services
Falkenstrasse 44
2502 Bienne
Suisse
Tél. +41 32 322 44 88
www.plugster.ch


CMS/Programmation
aquaverde GmbH
Falkenstrasse 44
2502 Bienne
Suisse